Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 20:36

Depuis lundi soir, j'hésite à rédiger un article sur ce sujet ou pas... Parce-que c'est un coup de gueule contre une chaîne de télé... Mais après tout, on a bien le droit d'exprimer nos opinions et avis... Je précise que ce n'est que mon avis personnel et que ce que j'ai vu m'a vraiment choqué...

Bref, voici le sujet qui m'a fait bondir : comment peut-on montrer un homme (qui aurait pu mourir) en vidéo sur une grande chaine lors du journal de 20h... ?? Certes, la présentatrice a bien précisé "Enfants et âmes sensibles ne pas regarder"... Mais, je ne me suis pas considérée comme une âme sensible, et ai donc continué de regarder le journal TV. C'était un journaliste qui suivait une troupe de l'armée américaine en Afghanistan. Bref, des images comme on en voit tant... Sauf que là, on a vu le Sergent avancer et exploser sur une mine !! Le journaliste n'était qu'à quelques mètres de là, et a continué a filmé lorsque les hommes du sergent ont été le récupérer et qu'ils le maintenaient en vie... Il lui manquait les 2 jambes, et un de ses bras était en piteux état... Ces images étaient atroces et choquantes.

Je ne remets pas en cause la liberté d'expression des journalistes, ce que je remets en cause, c'est la diffusion de telles images à la TV aux alentours de 20h... Que fait-on de la dignité humaine ?? Parce que ce sergent n'était pas un acteur qui jouait dans tel ou tel film d'action, mais c'était un homme, qui a une famille, et qu'on a vu explosé et souffrir le martyr...

Je ne comprends pas comment ce document journalistique a pu être diffusé... C'est complètement immoral je trouve de montrer de telles images. La vie humaine est-elle si peu importante pour qu'on montre quelqu'un qui aurait pu y passer comme ca ?

En un mot, je suis révoltée, et je ne comprends pas. Peut-être était-ce pour dénoncer la guerre, mais il y a d'autres moyens quand on veut dénoncer quelque chose que de montrer la vie d'un homme qui bascule comme ca !

En plus de la non-diffusion de Grey's Anatomy ce soir, voici une autre raison de boycotter la chaine en question !

 

Julie, future maman indignée des images que nos enfants risquent de voir, et de ce que devient notre société !


Partager cet article
Repost0

commentaires

A
<br /> Je pense en effet que tu dois être quelqu'un de très sensible, peut-être as-tu la capacité d'avoir une certaine empathie que d'autres n'ont absolument pas, et c'est tout à ton honneur.<br /> <br /> Tu sais, la vérité parfois nécessite d'être montrée, de façon brute, parce que les mots ne restent que des mots, et quand on dit "il y a de la misère" ou " il y a des gens qui souffrent",<br /> malheureusement, les gens ne se rendent pas forcément compte de l'ampleur d'un désastre.<br /> <br /> D'ailleurs, comparés aux générations de nos grands parents ou arrières grand-parents qui eux, ont réellement connu les tranchées, le danger, et parfois même, la mort, nous ne pouvons pas réellement<br /> nous rendre compte "physiquement" de ce que cela représente que de se retrouver dans ce genre de situation.<br /> <br /> Parfois la réalité dépasse toute imagination. Et voir, par conséquent, ce genre d'image n'est rien, comparée au vécu de tous les civils pris dans l'engrenage d'un territoire en guerre. De plus, je<br /> suis une adepte du "je ne crois que ce que je vois", et j'ai tendance à toujours remettre en question et en doute une simple info, relayée verbalement.<br /> Donc pour moi, oui, le voir a réellement un impact.<br /> 1000 fois plus qu'en écoutant juste du blabla.<br /> <br /> Le journaliste, à mon avis, de plus, a dû être tellement être abasourdi, qu'il en est peut-être resté muet de terreur, mais la caméra a continué de filmer...<br /> <br /> J'ai beaucoup d'admiration pour les médecins et les reporters de guerre, qui ne sont pas entraîné physiquement comme le sont les militaires et qui, pourtant, continuent d'avoir foi en la vie et en<br /> leur métier, malgré toutes les horreurs qu'ils peuvent voir tout au long de leurs voyages...<br /> <br /> En tout cas, le sergent Allen a survécu.<br /> Il a eu de la chance d'échapper à la mort.<br /> Mais il ne sera ni le premier, ni le dernier à marcher sur une mine anti-personnelle.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Bonjour, je suis tombée par hasard sur cet article via Hellocoton. Ces images sont dures, douloureuses. Je comprends parfaitement que tu aies pu être choquée par ce reportage et par la violence<br /> d'une telle situation, lorsqu'elle est relatée en image.<br /> <br /> Tu as sûrement tes raisons personnelles à écrire ce coup de gueule, et pourtant, je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi.<br /> <br /> Les journalistes présents en Afghanistan et dans toutes les zones à très hauts risques, sont des reporters de guerre, et risquent eux même leur vie pour rendre compte de la réalité de ce monde.<br /> <br /> Alors oui, c'est choquant, oui, c'est triste, et en effet, ce qui est arrivé au sergent Allen est monstrueux. Mais malheureusement, des mines anti-personnelles, il y en a partout et au quotidien<br /> pour tous ces militaires qui se sont engagés à partir en mission. Ils savent qu'ils s'exposent intensivement aux dangers. Personne n'est dupe dans l'histoire. Pas même leurs familles. Ils ont tous<br /> beaucoup de courage de surmonter aux quotidiens, leur inquiétudes.<br /> <br /> Sans entrer dans le débat sur la justification de l'occupation des terres d'Afghanistan, par les troupes militaires occidentales, tous les hommes présents sont conscients à 200% des dangers qu'ils<br /> doivent affronter. Les journalistes présents font un travail exceptionnels et exercent un métier qui demande plus que du courage, ou l'envie de faire un scoop: celui d'informer au péril de leurs<br /> vies.<br /> <br /> Alors je pense que cela mérite aussi le respect, et suppose parfois de dépasser certains états d'âme. Et sans être irrespectueuse, j'ai vu pire, et plus choquants comme images reliées à l'actualité<br /> ou à l'histoire.<br /> <br /> J'ai vu ce reportage jusqu'au bout moi aussi.<br /> Mais ce n'est pas comme si on avait montré le visage du sergent Allen, ce n'est pas comme si on avait dévoilé en gros plans ses blessures! On nous dit que "ces 2 jambes ont été arrachées et que son<br /> bras est en lambeau". Mais on ne voit rien de tout cela en image.<br /> <br /> Je n'ai vu qu'un souffle d'explosion à mon écran. J'ai vu un nuage de fumée, de terre et de poussière. J'ai entendu une explosion. Mais en rien la dignité du sergent Allen a été bafouée. En rien le<br /> journaliste présent a violé l'intimité de cet homme, au moment crucial: car on n'a pas montré le visage de sa souffrance. Celui ci a été respecté dans l'exercice de sa fonction.<br /> <br /> Alors moi aussi j'ai des questions qui sont peut-être révélatrices:<br /> <br /> -Pourquoi sous prétexte que cela puisse choquer les gens qui sont, confortablement installés dans leurs fauteuils chez eux, devant la TV, et pour ne pas trop offusquer la sensibilité de l'opinion<br /> publique, doit-on cacher la réalité au journal de 20h?<br /> <br /> Il faut savoir qu'il n'y a pas d'heures pour relater des faits d'actualité.<br /> <br /> Faudrait-il censurer parce qu'il y a des enfants qui peuvent voir la réalité à la TV? Doit-on édulcorer les faits pour protéger leur innocence? Je ne dis pas qu'il faille tout montrer. Mais on peut<br /> aussi tenter de prendre un peu de recul, et d'expliquer cela aux enfants, sans s'offusquer.<br /> <br /> Et puis, que dire de tous les enfants Afghans de moins de 10 ans qui sont eux-même confrontés à cette atroce réalité au quotidien? N'ont-ils pas eux-même le droit de connaître l'innocence, la<br /> douceur, la paix de l'âme plutôt que la guerre, la souffrance et les atrocités? Et eux, qui se soucie de leur bien-être? Personne!<br /> <br /> Que penser aussi des enfants de ces soldats, qui ne voient jamais leur père, expatriés dans un pays en guerre? Je doute fort qu'on leur mente en leur disant qu'ils sont parti en vacances au pays<br /> des merveilles. La peur et l'inquiétude de leurs mères doivent sans aucun doute transparaître à leurs enfants. Et eux, n'ont-ils pas droit de savoir la vérité?<br /> <br /> Sachez que les enfants français ont déjà bien de la chance de vivre dans un pays libre, dans un environnement réconfortant, dans lequel ils ont le droit à une éducation, à une vie saine.<br /> <br /> Ce que je remarque dans notre société occidentale, c'est qu'à force de surprotéger la population, nous ne sommes même plus capable de voir certaines vérités en face, sans nous scandaliser. Nous les<br /> refusons parce qu'elles dérangent, parce qu'elles n'entrent pas dans l'idéal que l'on se fait du quotidien.<br /> <br /> Mais la destruction, la mort, la guerre, la douleur, la souffrance fait partie intégrante de la vie, de l'histoire de l'humanité. Et c'est aussi à chacun de prendre part à se responsabiliser, en<br /> tentant de comprendre certains faits, en y faisant face. Car le plus grave et le plus irrespectueux seraient que cette réalité tombe dans l'oubli ou le déni, qu'au final tous les efforts de ces<br /> hommes soient vains, alors qu'ils risquent leurs vies au nom de leur patrie.<br /> <br /> Je ne dis pas que c'est bien. Je ne dis pas non plus que c'est mal.<br /> Je dis simplement qu'il faut observer pour tenter de comprendre le monde.<br /> <br /> Au final, l y a sûrement des choses qui choquent beaucoup plus les enfants que ces images, je pense. Les enfants ne sont pas idiots, et si on prend la peine de leur expliquer,avec patience et<br /> empathie, ils peuvent eux aussi commencer à s'initier, à leur manière, aux ambivalences de ce monde.<br /> <br /> Pour finir, J'ai vu le tombeau des lucioles (film très douloureux, d'animation japonaise sur la seconde guerre mondiale) quand j'avais 8 ans. J'ai pleuré, cela m'a marqué, et je n'ai jamais oublié.<br /> J'ai compris que parfois, même dans la douleur, il y avait la possibilité de montrer de beaux sentiments.<br /> J'ai vu en classe d'histoire des documents historiques filmés sur l'Allemagne nazie, et les charniers: des amoncellements de corps humains, ces montagnes de cadavres. J'avais 11 ans au moment du<br /> visionnage. Cela m'a stupéfaite mais ne m'a pas choquée. Cela m'a brûlé la rétine, j'ai ressenti du dégoût, mais mon coeur d'enfant a grandi en interceptant ces images.<br /> <br /> Le résultat de tout cela? J'y ai survécu, et mes autres camarades de classes aussi. Cela n'a pas fait de moi un enfant traumatisé ou déséquilibré. Mais un enfant éclairé sur la face obscure de<br /> l'humanité.<br /> <br /> Pour faire des individus responsables, il faut aussi confronter enfants comme adultes, à toutes les réalités, même celles qui sont douloureuses à intercepter.<br /> <br /> Au final, la plupart de la population ne pense qu'à son confort, à sa sécurité, à se divertir, et à zapper tout ce qui ne les concerne pas directement.<br /> <br /> C'est parce que la mort, la maladie, les handicaps, sont autant tabou dans nos sociétés, qu'elles finissent par nous choquer autant.<br /> <br /> C'est aussi parce qu'on cache la misère en permanence, que certaines réalités finissent par nous sembler surréalistes, parce qu'elles contrastent fort, avec la superficialité matérialiste de nos<br /> sociétés occidentales.<br /> <br /> Bien à toi.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Oui oui je suis tout à fait d'accord que ce sont des journalistes de guerre et qu'ils risquent eux même leur vie... D'ailleurs ce journaliste a eu énormément de chance, heureusement!<br /> <br /> <br /> Je suis aussi d'accord sur le fait que lorsqu'ils s'engagent (les militaires et leur famille) sont conscients de ce qu'est leur métier, et qu'ils sont vraiment courageux ! c'est tout à leur<br /> honneur !<br /> <br /> <br /> Par contre je ne dis pas qu'on doit "cacher la réalité", nous sommes tous conscients que nous ne vivons pas au pays des bisounours et que des réalités comme celle-ci existent (et pas seulement en<br /> Afghanistan). Et en effet, les enfants de soldats savent très bien où sont leur papas (ou maman), et oui les enfants Afghans ne méritent pas non plus ce qu'il se passe...<br /> <br /> <br /> A travers cet article, je ne refuse pas la réalité parce qu'elle dérange, et ne veux pas "zapper ce qui ne me concerne pas", c'est juste que je trouve ca assez horrible de montrer un homme dans<br /> une telle douleur (car on le voyait tout de même souffrir pendant que ses co-équipiers courraient prendre de la morphine, appeler un hélico etc... <br /> <br /> <br /> J'ai aussi vu à l'école ces images des camps nazis, en cours d'histoire, mais nous savons tous que la misère dans le monde existe, que nos sociétés occidentales ont bien de la chance, qu'il y a<br /> la guerre, des enfants qui meurent de faim etc... Mais faut-il vraiment montrer des images comme celles-ci pour illustrer cela ? <br /> <br /> <br /> Je ne pense pas que ca soit tabou, mais franchement ca m'a vraiment remué de voir en images un homme souffrir autant. Et pourtant, je suis absolument consciente de ce qu'il se passe dans le<br /> monde, et que nous devons être heureux de vivre dans notre société actuelle. <br /> <br /> <br /> Peut-être suis-je trop sensible ? En tout cas, je n'ai pas besoin de le voir pour le croire. <br /> <br /> <br /> Merci à toi de nous avoir fait partager ton opinion. C'est en discutant, avec nos différences d'opinions et points de vue, que nous évoluons. <br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Alors là je te rejoins totalement, montrer ça à 20h c'est inadmissible! Selon moi le journal de 20h est devenu une émission de "divertissement" comme une autre, ce qui compte c'est l'audience, et<br /> pour ça on mise sur le sensationnalisme et le voyeurisme des gens.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Je crois bien que tu as totalement raison... C'est n'est plus un journal d'information, mais vraiment pour avoir de l'audience... L'info serait qu'il y ait la guerre en Afghanistan, mais ca on le<br /> sait très bien, pas besoin de montrer de telles images ! <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> C'est désolant ce que tu racontes :-(<br /> J'espère que la famille de ce sergent n'a pas eu a "visionner" ces images comme ça d'un coup sans crier gare.<br /> Je n'ai pas la télé, qui est selon moi un concentré d'absurdité et de surenchère de mauvais goût.<br /> Et de lire ton article me conforte dans mon idée...<br /> <br /> http://globe.modeuse.free.fr<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Je ne pourrais pas vivre sans télé...oui j'avoue...<br /> <br /> <br /> mais là c'est vrai que c'est vraiment du mauvais goût... <br /> <br /> <br /> C'était un sergent américain, je ne pense donc pas que sa famille a visionné le reportage... Mais c'est ce à quoi j'ai pensé aussi... Aucun respect, ni pour le soldat en question, ni pour sa<br /> famille...<br /> <br /> <br /> Quoique la vidéo est dispo sur le site web de la chaine... <br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> Je me suis faite exactement la même réflexion. En plus de ça (évidemment) ils l'ont mis au zapping de canal+, au cas où des gens l'ai pas vu, tu sais.<br /> C'était vraiment choquant, et honteux, et à cette heure là sur cette chaîne ...<br /> Ah les médias ...<br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> je ne savais pas qu'ils l'avaient repassé au zapping... C'est abusé !<br /> <br /> <br /> bises<br /> <br /> <br /> <br />